Actualités

22 Déc
Stress tests britanniques : seule la Co-op Bank était recalée Alors que les banques britanniques sont encore convalescentes, elles ont dû se...
22 Déc
Pourquoi les taux fixes vont-ils se maintenir en France ? À la différence des autres pays, les emprunteurs français ont une certaine...
21 Déc
Crédit immobilier : modalité de calcul du taux effectif de l’assurance emprunteur Les offres de crédits immobiliers doivent indiquer le taux annuel effectif...
21 Déc
Les banques à la conquête des clients grâce au prêt immobilier en ligne La chute régulière des taux de prêt immobilier depuis le début de l’année...

Salon de l'immobilier Octobre 2014

Nous sommes heureux de vous annoncer notre présence au Salon de l'immobilier du Vendredi 03 Octobre au Dimanche 5 Octobre, stand B22.

Nous comptons sur vous pour venir nous rencontrer et nous nous ferons un plaisir de réaliser vos projets.


L'équipe Meilleurtaux de Toulouse se tiendra à votre disposition.

Nous vous attendons avec impatience.

Bonne journée.


L'Equipe Meilleurtaux de Toulouse

 

L'achat ou la Location : Quel est le plus rentable ?

Quel est le plus rentable ?

1) Il faut acheter des petites surfaces : Faux

C’est même exactement le contraire (cf chiffres ci-dessus). Nous constatons en effet dans notre étude que plus la surface achetée est importante, plus vite l’achat devient intéressant par rapport à la location. Cela s’explique par les taux d’intérêt très bas qui boostent la capacité d’achat et rendent le financement d’une acquisition de grande surface plus attractif.

2) Les prix de l’immobilier sont trop élevés, il est plus intéressant de louer : Faux

Dans de nombreuses villes françaises y compris parmi les plus grandes, l’achat d’un bien devient intéressant au bout de quelques années seulement. Ainsi à Strasbourg ou Lille par exemple, l’achat d’un 70 m² est plus rentable que location dès lors qu’on envisage de rester propriétaire plus de deux ans.

3) Il faut acheter en province : Vrai

Acheter en province est plus que jamais intéressant car les prix se sont stabilisés et ce sont les habitants de ces villes qui bénéficient le plus de l’augmentation du pouvoir d’achat immobilier lié directement à la baisse des taux d’intérêt.

4) Les prix de l’immobilier, facteur essentiel à prendre en compte : Vrai mais pas seulement

Nous constatons que les villes où les prix de l’immobilier sont les plus élevés sont celles où la location reste favorable dans de nombreux cas. En effet, le delta entre le prix au m² à l’achat et à la location fait qu’à surface équivalente il faudra de nombreuses années pour que l’achat soit une opération neutre.


Rentabilité de l'acquisition d'un bien sur Toulouse :

- 30 m² ==> 18,5 ans

- 50 m² ==> 6 ans

- 70 m² ==> 3,5 ans

- 100 m² ==> 2,5 ans.


L'équipe Meilleurtaux de Toulouse reste à votre disposition pour étudier votre possibilité d'emprûnt.


Bonne journée !

L'équipe Meilleurtaux de Toulouse

Mode d'emploi : Changer d’assurance emprunteur avec la loi Hamon

Je reste à votre disposition au 05.62.73.23.23 pour toutes demandes d'assurance.

L'équipe Meilleurtaux Toulouse.

 loi hamon

Loi HAMON - Recherchez une assurance plus compétitive

Article Le Parisien du 27/06/2014

Suite à la loi HAMON, Meilleurtaux est en train de mettre en place un nouveau comparateur d'assurance.

Le changement d'assurance peut parfois être un gain pour votre projet.

Je vous invite donc à contacter Laura AMAYA au 05.62.73.23.23 pour effectuer un devis et pourquoi pas réaliser une assurance par délégation.

Bon weekend.

 

 

 

Immobilier : le gouvernement prévoit d'élargir le prêt à taux zéro

Information publiée par le Figaro le 24/06/2014

Un nouveau PTZ verra aussi le jour pour les ménages qui achètent un logement ancien à la campagne et y effectuent des travaux. Un dispositif activé début 2015. Par ailleurs, le zonage (A, B, C) des 36.000 communes de France sera revu. Un plus grand nombre de villes sera dans une catégorie A, B1 et B2 où l'on peut construire des logements avec le dispositif Duflot. Un coup de pouce à l'investissement locatif dès 2015. Pour accélérer la cession des terrains publics constructibles, une formule au point mort malgré la loi du 18 janvier 2013, Sylvia Pinel demandera à chaque préfet de région de réaliser très vite cinq opérations. La ministre annoncera aussi le toilettage des normes destinées à abaisser les coûts de construction. Par exemple, il n'y aura plus qu'un parking au lieu de deux par logement. Par ailleurs, un signal devrait être donné pour stimuler la construction de logements intermédiaires dont le prix se situe entre les HLM et les logements libres.

Regroupement de crédits

Article de Capital.fr du 16/06/2014

Les taux sont historiquement bas, profitez-en pour regrouper tous vos crédits.

L'agence de Toulouse reste à votre disposition au 05.62.73.23.23 pour vous proposer des regroupements de crédits : immobilier, personnel et à la consommation. Nous vous mettrons en contact avec notre partenaire.

N'hésitez pas à nous contacter, nous ferons le nécessaire pour vous satisfaire.

Bonne journée.

 

TENDANCE : La bonne période pour renégocier votre prêt.

Article de "Le monde" : Argent & Placements

Veuillez trouver ci-joint un article concernant la nouvelle baisse des taux des crédits immobiliers.

Les conseillers de l'agence de Toulouse reste à votre disposition pour toutes simulations de rachats de prêts immobiliers.

Bonne journée.

Renégocier son prêt : Mode d'emploi

Article de LCI TFI News

Renégocier son prêt immobilier : mode d'emploi

"Century 21 Avec la baisse historique des taux d'intérêt depuis le printemps dernier, c'est le

moment ou jamais de renégocier votre crédit immobilier. 3 questions à Maël Bernier de

Meilleurtaux.com pour savoir comment procéder."

Maël Bernier : "Les taux ne vont pas remonter d'ici la fin de l'année" »

Maël Bernier : "Les taux ne vont pas remonter d'ici la fin de l'année" »

Club Immo : La BCE a décidé d'abaisser son principal taux directeur. Quel impact aura cette décision pour les particuliers qui souhaitent emprunter pour devenir propriétaire ?

Maël Bernier : C'est la confirmation pour les particuliers que l'on va rester dans un tunnel de taux très bas, dans les semaines et les mois qui viennent. Un coup de booster a été redonné aux liquidités sur le marché européen. La banque centrale européenne veut faciliter l'emprunt pour les banques afin qu'elles prêtent ensuite à la fois aux entreprises et aux particuliers.  C'est donc une bonne nouvelle pour les emprunteurs.

Où en est-on actuellement en matière de taux ?

En mai 2013, les taux fixes sur 20 ans se situaient en moyenne autour de 3,20%. Aujourd'hui, nous sommes autour de 3% pour les dossiers moyens. Pour les excellents dossiers, les taux peuvent descendre jusqu'à 2, 70 %.  Contrairement à ce que je pensais en début d'année, je n'imagine pas  un scénario de hausse. Outre le signe de la BCE, les OAT sont en chute libre  (1, 65 % sur les taux à 10 ans) et les mois de septembre et octobre sont considérés comme des périodes immobilières charnières par les banques. Il faut donc rester serein.

Avec des prix qui restent élevés et des taux bas, gagne-t-on vraiment en pouvoir d'achat immobilier ?

Avec des taux qui baissent, on resolvabilise de emprunteurs potentiels. Il y a un gain en mètres carrés dans certaines villes car les prix ont baissé depuis quelques années. En dehors de Paris qui fait figure d'exception, pour un emprunteur éligible aux conditions d'emprunt, c'est le bon moment.  Cependant, il faut avoir les 10 % d'apport pour y accéder en étant capable de financer les frais des droits de mutation. Les banques sont sélectives depuis 2008, lorsque l'on s'est rendu compte que le système pouvait s'écrouler. Auparavant, on prêtait sur des durées extrêmement longues jusqu'à 110%. Les banques ne font qu'appliquer les mêmes critères de conditions d'octroi.  Les 10 % sont un blocage pour certains primo-accédants qui ne peuvent plus bénéficier du coup de pouce du PTZ dans l'ancien.

Que faut-il penser des taux variables et mixtes ?

Les taux variables sont capés. Si l'on emprunte au départ à 2, 5 %, avec un taux capé à 1 ou 2, on ne dépassera jamais 3, 5 %, ou 4, 5 %.  Il n'y a pas de variable pur. Ensuite, les solutions à taux mixtes sont excellentes pour ceux qui achètent pour la première fois, ils vont en effet généralement revendre leur bien au bout de 3 à 7 ans, c'est-à-dire dans la période fixe sans que le variable soit mis en place.

Qui a intérêt à renégocier son crédit immobilier ?

Un français sur deux n'a pas renégocié aujourd'hui son prêt et a intérêt à le faire. Sont concernés les emprunts de 2008/ 2009 qui n'auraient pas été renégociés en 2010 ou en 2013. Et ceux de 2011/ 2012, qui n'ont pas pu renégocier en 2013, car l'amortissement du capital était insuffisant.

Le placement immobilier a-t-il encore du sens aujourd'hui ?

La pierre reste ancrée dans le cœur des français.  C'est un placement privilégié. Cela a du sens car il y a de nombreux placements  financiers dont on ne connait pas l'évolution. Pour habiter ou investir, cela a du sens et notamment pour les jeunes qui ne peuvent pas acheter leur résidence principale mais qui peuvent acheter une plus petite surface qu'ils pourront mettre en location et se constituer ainsi un patrimoine.

"Jamais les taux n'ont été aussi bas."

Interview de Maël Bernier, Directrice de la communication de Meilleurtaux.com

Maël Bernier, directrice de la communication du groupe Meilleurtaux.com était l'invitée aujourd'hui de Jean-Jacques Bourdin dans la matinale de RMC. Elle a répondu aux questions du journaliste sur la situation des taux et l'opportunité de renégocier son crédit immobilier.